cheminée d'usine

Les usines de Saint Henri

Rio Tinto - L'Estaque au temps des usines

A Saint Henri, les usines étaient nombreuses et la fumée de leurs cheminées obscurcissait notre beau ciel bleu. On les appelait "les tuileries" car elles fournissaient des briques et des tuiles dans le monde entier. Elles employaient la moitié de la population du Bassin de Séon : hommes, femmes et mêmes enfants. Elles se composaient de grands bassins de brassage de l'argile. Cette argile mélangée avec l'eau fabriquait une matière qui serait aussitôt transformée en briques ou en tuiles.

Les produits et les déchets chimiques

Rio Tinto - L'Estaque au temps des usines

Les produits étaient à base de chlore, d'alcool, d'aluminium. On faisait du chlorure d'aluminium, du chlorure de fer. Il y avait toujours du chlore, du chlorure, du chlore.
Tous les produits étaient transformés. On était une usine de recherche. On mettait des produits au point. C'était le laboratoire qui faisait les analyses et les chimistes qui prenaient les décisions et qui donnaient la marche à suivre.