les jaunes

Les jaunes

Entrée des ateliers

Un jour à Riaux, les Jaunes qui étaient les non-grévistes, sont arrivés dans les usines. Ils défendaient les patrons. Il y a eu des bagarres terribles. Les travailleurs qui étaient en grève se mettaient sur les voies de chemin de fer pour bloquer les Jaunes. Idem pour la route du bas. A force de recevoir des coups de poing, on réagit. On n’est pas seul. Il y a toujours l’autre en face.