résistance

Les Douris

Montée des Usines

Francis m’a dit que le mouvement de 36 était parti avec les émigrés qui travaillaient dans les usines de Riaux à l’Estaque. Riaux était formidable pendant la Résistance de la Seconde Guerre Mondiale grâce à ceux qui sont arrivés de l’étranger.

De 1942 à la Libération

Dolorès au moment de la guerre

J’ai passé mon certificat d’études au moment de la guerre. Je l’ai eu avec mention. Pour continuer mes études, il fallait que j’aille en-dehors du quartier de Riaux. Je devais prendre un bus. Mes parents avaient peur. Ils n’ont pas voulu que je continue mes études.
J’étais la troisième fille. Nous étions quatre. Comme il y avait une couturière dans le quartier, ma mère m’a dit – Tu vas aller chez la couturière. Tu vas apprendre à coudre.