usine

Les Babis

Rio Tinto - L'Estaque au temps des usines

Définition : émigrés venus d'Italie, soit pour trouver du travail en France, soit pour fuir une dictature et ses institutions fascistes.
Dès 1918, le port de Marseille et la ville furent envahis de maçons, de menuisiers, de charpentiers marine venus d'Italie.
Mourepiane, petit quartier portuaire et populaire en accueillit de nombreux. De grands ateliers tels Bolcioni, Jauffrey, Pecori et beaucoup d'autres dont je ne connais pas les noms, appréciaient leur savoir-faire.

Une usine du côté de l'Estaque

Rio Tinto - L'Estaque au temps des usines

Ma copine Yvette a été assistante sociale dans une des usines de l'Estaque Riaux. Bien qu'étant souvent en réunion avec le patron et les contre-maîtres, elle faisait le tour de l'usine et des ateliers pour rencontrer les ouvriers, les apprentis, les manoeuvres. Les horaires de travail étaient rythmés par les sirènes qui appelaient les ouvriers pour les différents postes : les quarts, les trois huit etc.

Putain d'usine

Rio Tinto - L'Estaque au temps des usines

Tous les jours pareils. J'arrive au boulot (même pas le travail, le boulot) et ça me tombe dessus, comme une vague de désespoir, comme un suicide, comme une petite mort, comme la brûlure de la balle sur la tempe.
Un travail trop connu, une salle de contrôle écrasée sous les néons - et des collègues que, certains jours, on n'a pas envie de retrouver.
(...)