Dans la cour de l'usine

Poème
Rio Tinto - L'Estaque au temps des usines

Dans la cour de l'usine
Au bout d'un maigre fil
La lumière d'une ampoule
De-ci de là se balance
Un homme
En tenue de travail
Est à la porte de l'atelier
Le vent cogne sur les poutrelles
Au-dessus trois mouettes
Tournent en gémissant
Leurs ailes blanches
Saisissent le soleil
Antonella Fiori