À propos de

Montée Antoine Castejon

1997 : [Brut de Coffrage]
À partir de l'automne 1995,  Antonella Fiori se rend quotidiennement dans le quartier de Riaux à l'Estaque. Elle fait partie d'une compagnie de théâtre installée dans l'ancien cinéma Rio, situé Montée Antoine Castejon. Plus haut, se dressent des usines à l'abandon. Elle décide de partir à la recherche des personnes qui ont connu ce temps des usines. Il y en a trois qui acceptent de la rencontrer : Dolorès Caviglia, Francis Caviglia, Lucien Bettini.
Du mois d'avril au mois de juin 1997, elle les retrouve individuellement une fois par semaine dans l'ancien cinéma Rio. Ils abordent les périodes historiques qui vont de la Seconde Guerre Mondiale aux grandes grèves de 1947. Elle enregistre tous les interviews. Puis,  elle sélectionne des extraits de ces interviews. Elle fait un montage entre son journal intime et les témoignages des ouvriers. Elle l'intitule [Brut de Coffrage]
De 1998 à 2000, ce texte est lu au Théâtre de la Minoterie, à l'Espace Culturel Busserine, au Théâtre Antoine Vitez, à l'Harmonie de l'Estaque Gare, à la Bibliothèque Saint André, à l'Espace Culturel l'Astronef, par les étudiants en Deust Théâtre de l'Université de Provence.
En 2001, il est mis en scène par la Compagnie « ma voisine s'appelle Cassandre » et présenté dans des lieux théâtraux et non théâtraux de la région PACA. Co-produit par le Théâtre de Lenche, il a reçu le soutien de la Ville de Marseille et du Conseil Général des Bouches-du-Rhône.
2010 : L'usine et ses mécanismes de survie
En 1883, la Compagnie d'Exploitation des Minerais de RIO TINTO, s'installe sur le site industriel des carrières de la Caudelette, dans le quartier de Riaux à l'Estaque. Elle y restera jusqu'en 1890 et laissera la place à la Société des Produits Chimiques de Marseille l'Estaque (SPCME). Cette société sera absorbée en 1913 par la Société PENARROYA qui cèdera cette partie du site en 1916 aux Établissements KUHLMANN.
À partir des documents glanés dans diverses archives, nous allons nous concentrer sur la construction de l'usine RIO TINTO et ses différentes évolutions architecturales : plans, notes des architectes, photos, etc.
Nous allons reprendre les interviews auprès des personnes qui ont connu ce temps des usines et mettre en place deux ateliers d'écriture : un atelier avec les enfants de la classe de CM2 de l'école de l'Estaque Gare dans le cadre du projet pédagogique sur le temps des usines établi par l'instituteur Jacques Vialle  ; le second intitulé « Petite fabrique de textes libres » sera ouvert à tout le monde, à toutes celles et à tous ceux qui veulent écrire. Il débutera au mois d'octobre et maintiendra le rythme d'un atelier par semaine. Entre mémoire et découverte, nous aborderons le thème du quartier et de ses usines.
L'association SYLLABES
Tous ces projets sont portés par l'association SYLLABES.
L'association SYLLABES a pour vocation d'encourager la parole et l'écriture, la communication interculturelle et intergénérationelle.
Elle organise des actions afin de valoriser la créativité du plus grand nombre : ateliers d'écriture, lectures, éditions, expositions.

Calendrier

L M M J V S D
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31